Bannière Foutez-vous la paix

Foutez-vous la paix

Une journée pour arrêter de vous torturer et commencer à vivre

Portrait de Fabrice Midal fondateur de l’École occidentale de méditation et de Une journée pour apprendre à méditer

Je suis très ému par les témoignages nombreux que je reçois de personnes qui, ayant lu le livre, me disent combien cela les aide et les surprend eux-mêmes.

Mon souhait pour cette journée est de vous aider à faire l’expérience et intégrer le geste de vie qu’est Foutez-vous la paix dans le concret de votre existence.

Nous sommes surtout éduqués à ne pas nous faire confiance. Depuis la plus tendre enfance, on nous enjoint de tout vérifier, de ne pas nous laisser aller, de maintenir et renforcer la pression sur nous-même. On a même parfois l’impression que si nous nous laissons aller, un horrible monstre apparaîtra. Et pour qu’il n’apparaisse pas, nous ne devons pas relâcher notre auto-surveillance. C’est de cette manière que nous nous terrorisons sans le savoir. Comment arrêter de nous torturer, pour donner droit à la vie en nous, qui n’attend qu’une chose : que nous cessions d’être séparés d’elle. Ce mouvement simple et profond que je vous montrerai est tout sauf une posture laxiste.

Comme vous allez le voir durant les présentations et les exercices de cette journée, se foutre la paix est quelque chose de vraiment simple, mais aussi de franchement ambitieux. C’est le moyen le plus court que j’aie trouvé pour sauter en plein dans notre existence.

Pour qui ?

Cette journée s’adresse à tous, et particulièrement à celles et ceux qui souhaitent découvrir comment se foutre la paix. Elle ne présente aucune difficulté et ne demande aucune connaissance préalable. Les exercices y sont courts, guidés et suivis d’échanges.

Par qui ?

Fabrice Midal est l’un des principaux enseignants de la méditation en France, auteur de très nombreux ouvrages dans lesquels il montre comment la méditation peut s’incarner dans tous les moments de notre existence, pour autant qu’elle ne soit pas réduite à un instrument de gestion. Il est le fondateur de l’École occidentale de méditation et l’auteur de Foutez-vous la paix. En savoir plus sur Fabrice Midal.

Pourquoi Foutez-vous la paix pourrait bien être fait pour vous ?

  • Vous aussi, vous n’êtes jamais vraiment parvenu à lâcher prise ? Peut-être pensez-vous n’avoir pas compris le truc pour y arriver, et cette idée vous ajoute encore de la pression. Après des années d’enseignement et de conférences, je peux vous dire que vous n’êtes pas la/le seul-e.
  • Au fait, d’où vient ce fameux « Foutez-vous la paix ? » et pourquoi est-ce une réponse puissante à nombre de difficultés que nous rencontrons à notre époque spécifiquement ?
  • Arrêtez de tout contrôler pour retrouver la vie en vous — Vous n’y aviez jamais pensé jusque-là, ou trouvez ça douteux ? On va voir cela de près, c’est un des buts de cette journée.
  • Avec Foutez-vous la paix, vous avez un nouveau pouvoir : mettre un point d’arrêt à l’idée qu’il faudrait « toujours en faire plus » et qu’aucun contentement n’est jamais possible jusqu’à votre épuisement complet. Souvent, cela vous empêche de vivre sans même vous en rendre compte.
  • Qu’il est salvateur de découvrir que votre existence n’équivaut pas à votre seule productivité. Pour autant, se ficher la paix, ce n’est vraiment pas une manière de se dérober en trouvant de bonnes excuses…
  • Comment traverser et vivre réellement vos émotions — et non chercher à vous en prémunir en vous calmant ? Même si certaines d’entre elles ne sont pas franchement agréables, vos émotions ont quelque chose de très important à vous dire — cela ne veut pas dire qu’on leur obéit ! Foutez-vous la paix pour cesser d’être lâche, et vous accueillir avec bienveillance tel que vous êtes, et retrouver votre intégrité.
  • Transformez-vous. Cessez de fuir ou d’ignorer que, parfois, vous n’allez pas trop bien, voire, pas bien du tout. Comment on fait dans ce cas ? Vous avez peut-être tenté sans succès la fameuse technique de l’autruche qui refuse la réalité, sans succès. Voyons comment se ficher la paix est le mouvement même de toute métamorphose réelle. Ce mouvement est au cœur de toute thérapie.
  • Comment faire quoi que ce soit de sérieux et de profond si l’on est loin de soi ? Oui mais, comment faire pour vous rencontrer pour de bon ? Au fond, n’est-ce pas cela une existence pleinement vécue ? Je vous montrerai comment le fait de se foutre la paix permet d’habiter votre vie sur le champ (rien que ça !).
  • Et si se foutre la paix était le sens véritable de « prendre ses responsabilités ». On abat sans cesse des tâches, mais bien souvent on n’assume pas d’être humain, de prendre nos responsabilités dans ce monde, loin de tout moralisme et toute idéologie.
  • Mettons un terme à cette légende qui voudrait que l’on médite pour s’améliorer ou se calmer. Se ficher la paix, comme pratiquer la méditation, c’est faire la paix avec qui l’on est.

Date

Samedi 30 septembre 2017

Lieu

Espace Reuilly
21 rue Antoine-Julien Hénard
75012 Paris

salle de l'espace Reuilly

Métro :
Station Dugommier, ligne 6
Station Montgallet, ligne 8

Parkings à proximité :
Parking Erard Charenton – 14 Rue Erard
Parking Daumesnil – 6 Rue de Rambouillet
Parking EFFIA Daumesnil – 177 Avenue Daumesnil

Emploi du temps de la journée

10 h : accueil

10 h 30 – 12 h 30 : présentation, puis exercices guidés suivis de temps de questions/réponses

12 h 30 – 14 h 30 : déjeuner libre

14 h 30 – 18 heures : présentation, puis exercices guidés suivis de temps de questions/réponses (pause thé au milieu de l’après-midi)

18 h : fin de la journée